Une foi fait, vous devez surveiller votre messagerie parce que le vendeur va vous envoyer un lien contenant votre code d´affilié. c´est ce lien que vous allez promouvoir, c´est à dire que vous allez le mettre sur un site, dans votre e-mail etc. Votre travail consiste à faire en sorte que les visiteurs cliquent sur ce lien et achètent. Ça parait simple non? Je dirais oui et non. Non si vous n´êtes pas une personne persévérante. Oui, si vous êtes une personne décidée à réussir et surtout si vous suivez les bons conseils de ceux qui sont déjà passé par là.
Le principe est simple: on vous demandera d’appeler des numéros surtaxés (mais autorisés par votre forfait) et en échange, votre compte sur le site sera crédité de quelques dizaines de centimes d’euros, que vous pourrez ensuite échanger contre des cheques-cadeaux ou de l’argent sonnant et trébuchant. Un bon moyen de gagner de l’argent extra, surtout si vous êtes jeune.
Il existe cependant un modèle marketing qui obéit à un ensemble de règles différent – des règles basées sur le paiement pour la performance après les résultats ont été conduits. Le marketing d'affiliation, autrefois considéré comme un coup dans le noir, repose aujourd'hui sur une technologie sophistiquée, la transparence entre partenaires et une rémunération liée à des résultats spécifiques et mesurables.
Comme l’on vient de voir il est tout à fait possible de gagner de l’argent en ligne tout en évitant les arnaques. Les sites sélectionnés sont réputés pour leur sérieux et payent réellement. Attention néanmoins aux seuils de paiement, il vaut mieux privilégier les seuils de paiement bas pour encaisser rapidement les sommes. Comme l’on dit les petits ruisseaux font les grandes rivières: Les petites sommes accumulées rapidement d’un clic vont se cumuler et vous verrez que à la fin du mois la somme sera déjà plus encourageante. N’hésitez pas à en tester plusieurs et à faire des retours dans les commentaires ci-dessous, cela peut être un bon moyen de faire partager les bons plans aux autres. Avez-vous d’autres sites du même genre que vous avez déjà testé?

Je viens moi-même d’essayer Ouicar (en tant que locataire) et je dois dire que j’ai été bluffé par l’application mobile qu’ils proposent aux propriétaires, et qui leur permet de contrôler au mieux les locations : ainsi, à chaque début de location, l’application permet de noter le kilométrage de la voiture, le niveau d’essence et de prendre des photos de la voiture sous une dizaine d’angles. Pratique pour faire l’état des lieux entrant et sortant.
Quand vous decidez d´être affilié et que vous choisissez le programme d´affiliation qui vous convient, alors vous vous inscrivez à ce programme en signant un contrat d´affiliation. C´est un document dans lequel vous acceptez les termes du contrat qui sont les conditions que le vendeur vous impose pour faire parti de son équipe. Par exemple, ne pas faire de spam.
Aujourd’hui, les biens les plus vendus à l’aide des plateformes d’affiliations sont les produits électroniques (logiciels, livrels, etc) et les livres, mais je crois que dans le futur, nous verrons de plus en plus de publicités pour des produits physiques (exemple: un vélo, un ordinateur, des outils, etc). Je dirais même que les lecteurs d’un blogue sur la course à pied auraient un avantage à être exposé à des pubs de chaussures et de vêtements sport, plutôt qu’à une annonce du ebook : “Comment faire de l’argent sur internet”.
On parle aussi parfois de sites de niche : des sites sur une thématique très précise, dont le but est d’une part d’informer les visiteurs sur cette thématique, et d’autre part de générer un revenu sympathique (notamment via des mécanismes d’affiliation, comme vous le verrez ci-dessous). Par exemple, j’ai trouvé un site spécialisé sur les hoverboards. C’est l’exemple parfait d’un site de niche: une thématique bien précise, des guides d’achat, des comparateurs et de l’affiliation Amazon.
RevenueWire est une entreprise canadienne qui a vu le jour en 2007. RevenueWire semble être une excellente plateforme d’affiliation pour les éditeurs qui veulent promouvoir des logiciels. RevenueWire a de très bonnes critiques sur internet (souvent 4 sur 5). Puisque la plupart des produits des annonceurs de RevenueWire sont virtuels (logiciels), les coûts de production sont inexistants, donc les marges de profits sont élevées pour les annonceurs. Donc, les éditeurs pourront en bénéficier en gagnant jusqu’à 75 % de commission sur les produits vendus. Voici quelques-uns des produits trouvés sur RevenueWire: Spyware Doctor, Registry Mechanic, Outlook PST Repair, AdAware Plus, etc..
A relative newcomer to the affiliate space, MaxBounty was founded in 2004 in Ottawa, Canada. MaxBounty claims to be the only affiliate network built specifically for affiliates. MaxBounty is exclusively a CPA (Cost Per Action/Acquisition) company that doesn’t deal with ad banners or the like, just customer links that the publisher (blogger) chooses where to place on their website.
2 Visitez répertoires de programmes d'affiliation et des sites d'examen, comme Cliquez rapide, Affiliate Scout et Tous les programmes d'affiliation. Utilisez ces sites pour en apprendre davantage sur les différents types de programmes d'affiliation, y compris la rémunération par action, pay-per-lead et pay-per-click. Parcourez les programmes d'affiliation catégories qui correspondent à votre site ou le contenu du blog. Lire les commentaires pour en apprendre davantage sur les programmes d'affiliation offrent un potentiel de profit le plus.
Unfortunately, the 2Checkout dashboard is a bit limited in scope, making it difficult to get any metrics on conversion rates or even sorting by commission payouts. The workaround is to go to the Avangate store, which does list their best-selling products, and then search for these on the affiliate dashboard. That being said, 2Checkout does offer products from more than 4,000 different vendors, making it the leading affiliate network for software and digital products.
Effiliation.com est un réseau d’affiliation parisien lancé en 1999. Comme beaucoup de réseaux, Effiliation offre un service de créations de bannières dynamiques (image ou Flash) et de pages d’atterrissage (landing pages). Voici quelques-unes de leurs statistiques: 40 millions de clics par mois, 45000 sites internet d’affiliés, 1 milliard d’affichages par mois.
Leadpages claims that its affiliate program is not exclusively for affiliate marketers, which is true, but the narrow focus of this niche means that only professionals affiliate marketers will ever be able to earn significant income from the program. Leadpages’s affiliate program does offer quite a lot of different options (webinars, videos, blog posts, free marketing courses, etc.) to send referrals to, which can lead to higher conversion rates if done correctly.
Flexoffers is another huge affiliate marketing network. They pay you (the affiliate) a lot faster than others in the industry. It has more than 10 years of experience in the field. While they do not offer anything that is neither groundbreaking nor revolutionary, they do provide a solid array of tools and features that will surely aid you in your campaigns. In addition to the fast payouts, Flexoffers lets you choose from thousands of affiliate programs to promote, offers various content delivery formats, and more.
In April 2008 the State of New York inserted an item in the state budget asserting sales tax jurisdiction over Amazon.com sales to residents of New York, based on the existence of affiliate links from New York–based websites to Amazon.[45] The state asserts that even one such affiliate constitutes Amazon having a business presence in the state, and is sufficient to allow New York to tax all Amazon sales to state residents. Amazon challenged the amendment and lost at the trial level in January 2009. The case is currently making its way through the New York appeals courts.
Panthera Network est un réseau californien encore tout jeune (2006) mais qui déjà, a fait ses preuves sur le marché compétitif du marketing d’affiliation. Pour les annonceurs, Panthera Network offre l’ouverture d’un compte sans frais. Et bien sûr, pour les éditeurs, c’est gratuit. Êtes-vous prêt à vendre des produits? Car si vous devenez éditeur chez Panthera Network, on donne aux éditeurs une somme de 150 $ si ces derniers génèrent plus de 1500 $ en commission, en 60 jours.
Leadpages claims that its affiliate program is not exclusively for affiliate marketers, which is true, but the narrow focus of this niche means that only professionals affiliate marketers will ever be able to earn significant income from the program. Leadpages’s affiliate program does offer quite a lot of different options (webinars, videos, blog posts, free marketing courses, etc.) to send referrals to, which can lead to higher conversion rates if done correctly.

ShareAsale.com est une entreprise américaine qui a vu le jour en avril 2000.  Sur le site internet, les éditeurs (affiliés) peuvent naviguer par types de programmes, par catégories de biens/services ou en cherchant pour les nouveaux annonceurs inscrits. Comme sur les autres plateformes d’affiliation, en tant qu’éditeur, vous choisissez vous-mêmes les annonceurs avec qui vous aimeriez travailler. Environ 2500 annonceurs sont enregistrés sur la plateforme ShareASale, vous n’avez que l’embarras du choix. On dit que ShareASale a un service à la clientèle exceptionnel. Avec le temps, la compagnie s’est bâti une très bonne réputation et une clientèle loyale. Le monde de l’affiliation en marketing s’élargit de plus en plus et on dit que ShareASale gagne beaucoup en popularité. Tous les mois, des dizaines d’entreprises s’ajoutent à la liste des annonceurs. Ce qui est avantageux pour les annonceurs, c’est que les coûts d’accès à la plateforme d’affiliation sont plus bas que plusieurs autres compétiteurs.  Pour accéder à la plateforme, l’annonceur devra débourser 550 $, en plus les frais de transactions qui sont de 20 % du prix de la vente. Si l’annonceur ne génère pas un minimum de 25 $/mois en frais payés à ShareASale, le compte de l’annonceur devra payer la différence.


Avant même qu’internet soit accessible au grand public, qui étaient les marketeurs affiliés? Existaient-ils? Avant l’arrivée du Web, les marketeurs affiliés étaient appelés vendeurs et ces derniers étaient membres des réseaux marketing multiniveaux (MLM – Multi Level Marketing). À l’époque où tout le monde était intéressé par l’idée d’un aspirateur et des produits nettoyants révolutionnaires dans son foyer, les réseaux mercatique étaient très actifs. Ces réseaux étaient formés de vendeurs qui étaient payés à la commission pour les produits qu’ils vendaient. Un vendeur pouvait aussi être récompensé lorsqu’il recrutait de nouveaux vendeurs et que ceux-ci établissaient des ventes du produit ou service en question. Généralement, c’était l’entreprise qui produisait le bien ou le service qui employait les vendeurs.
×