VigLink is an intermediary platform, so it can serve as a backdoor for affiliates who have previously been banned/suspended from working with other affiliate programs like Amazon. And while you can choose specific merchants or offers, VigLink can be set up to work automatically by scanning your published content and dynamically generating affiliate links, making it a great choice for established content producers who are looking for a simpler way to generate revenue via an affiliate program.
Article très bien documenté. Tu aurais même pu faire une liste plus longue mais c’est déjà pas mal pour commencer. Comme tu précises au début de ton article, l’argent facile n’existe pas. Mais le soucis avec la plus grande partie des sites que tu as mis ils sont énergivore en temps et des fois on se demande si cela vaut le coup. C’est sûre que c’est mieux que de ne rien faire ou de rester devant la télé des heures, c’est plus rentable. Mais je pense que c’est plus pour des petits “jeunots” ou pour faire 100 à 300 euros par mois. Si certains sont plus courageux ou ont plus l’esprit d’entreprise pour le même temps je leur dirais de tenter “l’affiliation” ou de gagner de l’argent avec les réseaux sociaux. Enfin , c’est mon avis

Websites and services based on Web 2.0 concepts—blogging and interactive online communities, for example—have impacted the affiliate marketing world as well. These platforms allow improved communication between merchants and affiliates. Web 2.0 platforms have also opened affiliate marketing channels to personal bloggers, writers, and independent website owners. Contextual ads allow publishers with lower levels of web traffic to place affiliate ads on websites.[citation needed]
LinkShare est un autre joueur important dans le monde du marketing d’affiliation. LinkShare a été fondé en 1996 et son siège social est à New York. Walmart, Champion, iTunes, Toshiba et ToysRus ne sont que quelques-uns des annonceurs de LinkShare. À moins de générer plus d’un million de dollars par année en vente en ligne, vous devrez vous contenter d’être éditeur chez LinkShare. Le programme LinkShare est réservé aux grands annonceurs seulement. LinkShare se concentre surtout sur les produits physiques.
Affiliates were among the earliest adopters of pay per click advertising when the first pay-per-click search engines emerged during the end of the 1990s. Later in 2000 Google launched its pay per click service, Google AdWords, which is responsible for the widespread use and acceptance of pay per click as an advertising channel. An increasing number of merchants engaged in pay per click advertising, either directly or via a search marketing agency, and realized that this space was already occupied by their affiliates. Although this situation alone created advertising channel conflicts and debates between advertisers and affiliates, the largest issue concerned affiliates bidding on advertisers names, brands, and trademarks.[39] Several advertisers began to adjust their affiliate program terms to prohibit their affiliates from bidding on those type of keywords. Some advertisers, however, did and still do embrace this behavior, going so far as to allow, or even encourage, affiliates to bid on any term, including the advertiser's trademarks.

Hi Jamie! Thank you for the great information. I just learned about affiliate marketing last week. The source however, is an older couple who work for World Wide Dreams Builders (WWDB). So, basically Amway. After researching a bit. I have no interest in WWDB and. (It sounds like years of recruiting people with minimal payout) Though, I am highly intrigued by e-commerce and affiliate marketing. Before your post the company I recognized was Amazon. Can you please tell me if that will be the best 1st step. I am currently an unemployed student Veteran. So plan to fully emerge into this business regime and would greatly appreciate your advice on this!!!


Detaxor. Si vous n’aimez pas appeler des numéros surtaxés (ou justement, vous avez peur d’en appeler), Detaxor est fait pour vous. Si vous appelez un numéro surtaxé, cette app change automatiquement votre appel vers un numéro non surtaxé, ce qui peut vous faire économiser quelques euros chaque mois. L’appli est sur Android et est dispo sur ce lien.
AdCanadian.com est une petite entreprise canadienne qui se spécialise dans le marketing d’affiliation. AdCanadian se concentre principalement sur les éditeurs et annonceurs canadiens. Il n’y a aucun frais d’abonnement pour les annonceurs et ces derniers ne payent que lorsqu’une vente a été complétée. AdCanadian promet d’être ponctuel dans les paiements et d’offrir un service de qualité.
Lancé en 2014, le site ABC Argent est devenu en 2015 le leader dans la thématique argent – et c’est normal: vous êtes toujours plus nombreux à vouloir gagner de l’argent extra et il n’y a qu’ici que vous trouverez des idées qui MARCHENT. Si ce sont des arnaques, je vous le dirai très clairement. Si elles ne vous permettront de gagner que 10 euros en un mois en y consacrant 1h par jour, ce sera clairement indiqué.
Oui oui, vous avez bien lu. Vous pourrez être payé en faisant du sport. C’est un nouveau concept que propose Gympact (site en anglais) : vous définissez une série d’objectifs, et vous récoltez de l’argent à chaque fois que vous complétez l’un des objectifs, grâce à la géolocalisation (vous faites un check in dans une salle de gym ou enregistrez un parcours sur RunKeeper).
Autre site que je recommande vivement : Kokoroe ! Meilleure référence en matière de cours particuliers ! Vous pourrez partager toutes vos passions et vos talents ! Inscription en quelques secondes, création de cours… ça y est ! C’est déjà terminé et votre annonce est en ligne ! Des cours classiques de soutien scolaire comme les mathématiques, l’informatique ou l’anglais aux cours plus atypiques comme la danse, la musique ou encore la cuisine, la passion n’a aucune limite avec Kokoroe ! Personnellement, je donne des cours d’économie très régulièrement avec ce site !
Aujourd’hui, les biens les plus vendus à l’aide des plateformes d’affiliations sont les produits électroniques (logiciels, livrels, etc) et les livres, mais je crois que dans le futur, nous verrons de plus en plus de publicités pour des produits physiques (exemple: un vélo, un ordinateur, des outils, etc). Je dirais même que les lecteurs d’un blogue sur la course à pied auraient un avantage à être exposé à des pubs de chaussures et de vêtements sport, plutôt qu’à une annonce du ebook : “Comment faire de l’argent sur internet”.
×