Certaines entreprises peuvent vous payer pour contribuer à la diffusion de leurs produits. C’est le cas de iMiniMi par exemple qui vous propose de faire connaître l’application iMiniMi auprès de vos commerces locaux. Ce système est original car en échange de ce parrainage, ce n’est pas une fois mais tous les mois que vous recevrez un paiement équivalant à un tiers de l’abonnement du commerçant, pour chaque commerçant inscrits, tant qu’il paye son abonnement !
Si vous souhaitez adapter rapidement votre programme, vous devez vous associer à des acteurs qui cherchent à établir des clients fidèles. Ebates est l'un des principaux acteurs du secteur de la fidélisation fonctionnant sur la base des performances. La marque élargit activement ses marchés et ses catégories au-delà de la vente au détail afin d'inclure les voyages, les repas et le covoiturage pour des remises en argent.
Recent corporate changes and folding 2Checkout into a larger company that is involved in payment processing and e-commerce means that the affiliate program can sometimes feel somewhat neglected. But the ability to generate custom coupon codes and the comprehensive knowledge base make 2Checkout a good option for experienced affiliates with an established user base. But if you’re just entering the affiliate field for the first time, 2Checkout might not be where you want to start.
Cost per click was more common in the early days of affiliate marketing but has diminished in use over time due to click fraud issues very similar to the click fraud issues modern search engines are facing today. Contextual advertising programs are not considered in the statistic pertaining to the diminished use of cost per click, as it is uncertain if contextual advertising can be considered affiliate marketing.
Shopify has three different account types as well as standalone third-party products like themes and apps. Commissions are paid for sales of any of these products, including users who sign up for a 14-day free trial and then convert to a paid account. Shopify also has a wide range of blog posts, webinars, and video tutorials that can be linked to with the standard commission paid on any sales that are generated.
RevenueWire est une entreprise canadienne qui a vu le jour en 2007. RevenueWire semble être une excellente plateforme d’affiliation pour les éditeurs qui veulent promouvoir des logiciels. RevenueWire a de très bonnes critiques sur internet (souvent 4 sur 5). Puisque la plupart des produits des annonceurs de RevenueWire sont virtuels (logiciels), les coûts de production sont inexistants, donc les marges de profits sont élevées pour les annonceurs. Donc, les éditeurs pourront en bénéficier en gagnant jusqu’à 75 % de commission sur les produits vendus. Voici quelques-uns des produits trouvés sur RevenueWire: Spyware Doctor, Registry Mechanic, Outlook PST Repair, AdAware Plus, etc..
Education occurs most often in "real life" by becoming involved and learning the details as time progresses. Although there are several books on the topic, some so-called "how-to" or "silver bullet" books instruct readers to manipulate holes in the Google algorithm, which can quickly become out of date,[41] or suggest strategies no longer endorsed or permitted by advertisers.[42]
FlexOffers.com est une entreprise américaine qui a une excellente réputation dans le monde du marketing en ligne. Ce réseau donne accès à plusieurs centaines de programmes. FlexOffers offre aussi plusieurs outils de marketing et gabarits de sites internet gratuits. Voici quelques-uns des annonceurs de FlexOffers:  Discover Card, Macy’s, Vista Print, Best Buy et Disney Books.
Le principe est simple: vous postez votre bon plan avec votre lien de parrainage, et vos amis ou des inconnus s’inscrivent via votre lien. Vous pouvez également envoyer un code ou une invitation de parrainage. Cela vous permet alors de toucher une commission, parfois petite, parfois grande. Par exemple avec ce système vous pouvez gagner jusque 100 euros par personne que vous recommandez pour une ouverture de compte en ligne chez Boursorama. Oui, 100 euros 😉
On parle aussi parfois de sites de niche : des sites sur une thématique très précise, dont le but est d’une part d’informer les visiteurs sur cette thématique, et d’autre part de générer un revenu sympathique (notamment via des mécanismes d’affiliation, comme vous le verrez ci-dessous). Par exemple, j’ai trouvé un site spécialisé sur les hoverboards. C’est l’exemple parfait d’un site de niche: une thématique bien précise, des guides d’achat, des comparateurs et de l’affiliation Amazon.
La démarche est simple. Une personne met un projet en ligne sur Younited (anciennement appelé Prêt d’Union), dit combien elle nécessite et des investisseurs (c’est vous) lui prêtent de l’argent à un taux très intéressant pour vous (le taux est bien meilleur qu’un Livret A) et pour lui (le taux est bien plus bas que les prêts généralement concédés par les banques).
SkimLinks works very similarly to VigLinks in that it is designed for bloggers who don’t want to do a lot of hands-on work to participate in an affiliate program. SkimLinks also works much like VigLinks in that it uses a plugin or script to create dynamic links in your content to send visitors to higher paying offers from merchants. SkimLinks claims to work with over 24,000 merchants/advertisers.
Moolineo. Il a été créé début 2015 et est très en vogue. Pour ma part, ce site m’a permis de gagner 23 euros extras. Permet également de gagner de l’argent facilement avec des offres rémunérées, du cashback, et des tests de produits. Des concours sont souvent organisés pour accroître les possibilités de gains. Et enfin, le parrainage est vraiment avantageux.
Avant même qu’internet soit accessible au grand public, qui étaient les marketeurs affiliés? Existaient-ils? Avant l’arrivée du Web, les marketeurs affiliés étaient appelés vendeurs et ces derniers étaient membres des réseaux marketing multiniveaux (MLM – Multi Level Marketing). À l’époque où tout le monde était intéressé par l’idée d’un aspirateur et des produits nettoyants révolutionnaires dans son foyer, les réseaux mercatique étaient très actifs. Ces réseaux étaient formés de vendeurs qui étaient payés à la commission pour les produits qu’ils vendaient. Un vendeur pouvait aussi être récompensé lorsqu’il recrutait de nouveaux vendeurs et que ceux-ci établissaient des ventes du produit ou service en question. Généralement, c’était l’entreprise qui produisait le bien ou le service qui employait les vendeurs.
×