Le cash back consiste tout simplement à se faire rembourser une partie de ses achats en ligne. Pour cela, vous vous inscrivez sur un site de cash back, par exemple eBuyClub (ce lien vous permet de gagner 5 euros de bienvenue) et iGraal (ce lien affilié vous permet d’obtenir un cadeau de bienvenue de 10 euros), et vous installez la barre de shopping sur votre navigateur Internet. Ensuite, lorsque vous ferez votre achat sur Pixmania ou Rue Du Commerce, vous aurez automatiquement un crédit sur votre compte iGraal. En général, le crédit reversé se situe entre 3% et 40% du montant de l’achat, mais j’ai déjà vu des cashbacks à 50%.

Et si vous vous demandez quel est le meilleur site de paris sportifs, je vous dirais qu’ils sont tous équivalents MAIS le site de La Française des Jeux (Parions Sport) se démarque notamment car il vous propose un remboursement jusque 100 € sur votre premier pari si celui-ci est perdant !!! Vous pouvez également jeter un oeil à Netbet et à son bonus de 100 €, disponible ici.
Share Results est une entreprise québécoise qui a été lancée en 2004. Leur réseau contient des programmes dans le domaine de l’éducation, de la mode, des agences de rencontre, etc. On dit que Share Results a un excellent service à la clientèle et que les employés sont très expérimentés dans le domaine du marketing. On dit aussi que leur technologie est simple et facile à utiliser.

Share Results est une entreprise québécoise qui a été lancée en 2004. Leur réseau contient des programmes dans le domaine de l’éducation, de la mode, des agences de rencontre, etc. On dit que Share Results a un excellent service à la clientèle et que les employés sont très expérimentés dans le domaine du marketing. On dit aussi que leur technologie est simple et facile à utiliser.

LinkConnector is something of a mixed bag, so it’s probably best for experienced affiliates who have become disillusioned with other networks and are looking to expand. LinkConnector’s bizarre mix of high-quality products and a low-quality dashboard make it hard to truly assess its viability, but their exclusive deals with some vendors can make it a true home run for publishers working in certain niches.
RevenueWire est une entreprise canadienne qui a vu le jour en 2007. RevenueWire semble être une excellente plateforme d’affiliation pour les éditeurs qui veulent promouvoir des logiciels. RevenueWire a de très bonnes critiques sur internet (souvent 4 sur 5). Puisque la plupart des produits des annonceurs de RevenueWire sont virtuels (logiciels), les coûts de production sont inexistants, donc les marges de profits sont élevées pour les annonceurs. Donc, les éditeurs pourront en bénéficier en gagnant jusqu’à 75 % de commission sur les produits vendus. Voici quelques-uns des produits trouvés sur RevenueWire: Spyware Doctor, Registry Mechanic, Outlook PST Repair, AdAware Plus, etc..
D’ailleurs, je vous recommande fortement la formation “Gagner 1000 euros grâce aux micro-services, en 2 heures par jour, depuis chez vous“. Je l’ai testée (mon test se trouve dans cet article) et elle peut vraiment vous permettre de changer vos finances… Même si vous pensez n’avoir aucune compétence à promouvoir sur ce genre de site, l’article vous démontre que n’importe quel type de service de 5euros peut vous permettre de vous faire un joli complément de revenu. Par exemple, si vous aimez écrire, vous pourriez devenir rédacteur web ou même écrire et publier un livre en auto-édition.
Google est aussi très sélectif dans son choix d’annonceurs. Pour joindre le réseau, l’annonceur doit rencontrer un représentant de Google et payer une somme initiale de 2000 $ (500 $/mois minimums par la suite). Sur leur site d’information, Google mentionne aussi que les annonceurs peuvent choisir leurs éditeurs, ce qui permet aux annonceurs d’avoir plus de contrôle.
A cause de tous les attrape-nigauds (devenez riches en travaillant une heure par jour and co) j’ai longtemps pensé que l’affiliation était une arnaque, et puis en commençant à gagner de l’argent avec l’affiliation sur mon blog je me dis qu’il y a peut-etre possibilité d’en vivre, le tout c’est juste de trier le bon grain de l’ivraie dans les informations qu’on trouve sur Internet.

MarketLeverage.com ont des annonceurs dans presque tous les champs d’activités sur internet. On dit que MarketLeverage a un excellent service à la clientèle et que certains de leurs programmes donnent de très bonnes commissions aux affiliés. Pour aider les affiliés, MarketLeverage a aussi sa propre émission télé sur internet (MarketLeveragenews.com) à propos du marketing d’affiliation.
Aujourd’hui, les biens les plus vendus à l’aide des plateformes d’affiliations sont les produits électroniques (logiciels, livrels, etc) et les livres, mais je crois que dans le futur, nous verrons de plus en plus de publicités pour des produits physiques (exemple: un vélo, un ordinateur, des outils, etc). Je dirais même que les lecteurs d’un blogue sur la course à pied auraient un avantage à être exposé à des pubs de chaussures et de vêtements sport, plutôt qu’à une annonce du ebook : “Comment faire de l’argent sur internet”.
×